Les Cahiers de la Recherche Développement 1983 - 1999

Notice(s)

Réf. 389030

Titre Identification des facteurs favorisant l'apparition d'une pourriture inhabituelle des tiges et des racines de manioc au Togo. Les pratiques culturales en accusation
Auteur(s) Boher B., Ptcholo A., Tchabana B.
Revue Cahiers de la Recherche Développement
Thème Maladies des plantes
Publié en 1997
Pagination 52-58
Numérotation 43
Pays concernés TOGO
Mots-clés MANIHOT ESCULENTA; PATHOLOGIE VEGETALE; POURRITURE; RACINE; TIGE; CHAMPIGNON; PRATIQUE CULTURALE; VARIETE; LUTTE CHIMIQUE; TOGO; LASIODIPLODIA THEOBROMAE
Résumé Une enquête phytopatologique a confirmé l'importance économique d'une pourriture des tiges et des racines du manioc dans la zone du plateau de Danyi au sud-ouest du Togo. L'agent causal a été caractérisé, il s'agit du champignon Lasiodiplodia theobromae. Si ce parasite à large spectre d'hôtes avait déjà été observé sur le manioc, des dégâts d'une ampleur comparables à ceux affectant la plante dans ce terroir togolais ne lui avaient jamais été attribués. Les études en conditions contrôlées et sur le terrain ont révélé que l'incidence de la maladie était liée à la sensibilité des variétés cultivées sur le plateau ainsi q'à la pratique d'une longue conservation des boutures qui favorise la production d'un inoculum important. En majorité, les variétés testées dans la collection nationale togolaise de manioc, se sont avérées être résistantes à cette pourriture. Ces résultats permettent d'envisager de réduire rapidement l'incidence de la maladie en combinant une amélioration des pratiques culturales à l'utilisation de variétés résistantes adaptées à l'agro-écosystèmes du plateau de Danyi (Résumé d'auteur)
Article CRD_43_52-58.pdf [513 Ko]
Numéro complet CRD_43.PDF [8.9 Mo]

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
© Cirad, 2011 - Informations légales