Les Cahiers de la Recherche Développement 1983 - 1999

Notice(s)

Réf. 387748

Titre La question foncière dans les périmètres irrigués de l'Office du Niger (Mali) = The question of land ownership in the irrigated areas of the Office of the Niger (Mali)
Auteur(s) Jamin J.Y., Doucet M.J.
Revue Cahiers de la Recherche Développement
Thème Economie et politique foncières; Irrigation
Publié en 1994
Pagination 65-82
Numérotation 38
Pays concernés MALI
Mots-clés PERIMETRE IRRIGUE; GESTION DES EAUX; MODE DE FAIRE-VALOIR; UTILISATION DES TERRES; ASSOCIATION D'AGRICULTEURS; INTERVENTION DE L'ETAT; MALI; SYSTEME FONCIER
Résumé Dans les années 30, lors de la création de l'Office du Niger, projet de grande irrigation, les colons africains installés par l'Office devaient rapidement recevoir des garanties foncières. En fait, aucune sécurité foncière ne leur a jamais réellement été accordée et, depuis près de 60 ans, la situation foncière des colons est restée précaire et instable, les règles d'attribution, les emplacements, les règles d'éviction, ayant fréquemment changé au fil du temps. La démocratisation politique en cours au Mali favorise le processus de responsabilisation foncière des paysans, mais ce transfert reste timide, d'autant que ses bases juridiques sont encore confuses. La situation foncière individuelle des 10000 colons de l'Office est loin d'être sécurisée, puisque moins de 40 d'entre eux ont pu obtenir un permis d'exploitation agricole en bonne et due forme. Le pouvoir foncier des exploitants face à la collectivité, l'Etat et l'Office du Niger hier, les associations villageoises demain est d'autant plus faible que la terre, réputée inaliénable, constitue en fait la seule garantie du crédit : le non-remboursement des dettes reste le principal -voir le seul- motif d'éviction des casiers
Article CRD_38_65-82.pdf [1.32 Mo]
Numéro complet CRD_38.PDF [8.58 Mo]

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
© Cirad, 2011 - Informations légales